Eric Legnini Waxx Up

Pour ce nouveau répertoire, le pianiste Eric Legnini fait appel à nouveau à son complice Franck Agulhon (10 ans de collaboration !) et au bassiste électrique Daniel Romeo, qui, bien qu’ils se connaissent depuis le début de leur carrière, se sont retrouvés sur scène en septembre 2014 à l’occasion du festival Jazz à la Villette où Eric Legnini s’est vu confier la relecture du répertoire de Ray Charles (plus particulièrement du célèbre What’d I Say) et l’avait convié à cette occasion.

Ceci marque le souhait d’Eric Legnini de s’inscrire dans la continuité de son parcours musical, en s’entourant de musiciens avec lesquels les affinités musicales sont évidentes, mais aussi la volonté de faire un pas supplémentaire avec un répertoire plus électrique (la basse électrique prend la place de la contrebasse, le Fender Rhodes tiendra la majeure partie du répertoire).

Eric Legnini, à travers ses nouvelles compositions, affirme non seulement son amour des rythmes afro jazz, mais aussi du funk, de la soul… C’est en ce sens que son groupe se compose non seulement du trio qui est à la base de son travail mais aussi d’un cuivre (le trompettiste Quentin Ghomari) et de la chanteuse canadienne Michelle Willis pour continuer dans l’exploration de la voix qu’il a initiée avec l’album « The Vox » (Victoire de la Musique 2011 !). Michelle Willis, chanteuse, choriste, qui a baigné enfant dans les univers de Ray Charles et Carole King et dont les collaborations vont de David Crosby à Snarky Puppy (excusez du peu !) est la partenaire vocale idéale pour Eric Legnini, tant leur terrain d’entente musicale paraît évident. A ses côtés une autre grande voix, celle du chanteur Hugh Coltman, complice d’Eric Legnini (ils tournent ensemble depuis déjà 5 ans !).

Musicalement, Eric Legnini suit la trajectoire musicale d’Herbie Hancock avec les Headhunters – l’une de ses références – ou encore du légendaire groupe Sly & The Family Stone, et de voix comme Curtis Mayfield. Son exploration musicale ne s’arrête pas là : toujours à l’affut de ce qui se fait de mieux dans tous les styles musicaux, il inclut dans sa musique des éléments de hip hop, influencé dernièrement par des rappeurs comme Kendrick Lamar ou encore Anderson Paak.

Eric Legnini : Fender Rhodes, piano

Daniel Romeo : basse électrique

Franck Agulhon : batterie

Quentin Ghomari : trompette

Michelle Willis : voix

Hugh Coltman : voix

  • Mardi 4 avril à 20 h 30
  • Théâtre des Pénitents
  • Plein tarif : 25 € Tarif réduit : 21,30 €
  • Durée : 1 h 30
Billetterie en ligne