Le Théâtre des Pénitents propose un large éventail de spectacles et d’opérations culturelles à destination des élèves, de la petite enfance aux formations post-bac :

  • assister à un spectacle (toutes les représentations sont accessibles, qu’elles soient sur le temps scolaire ou non),
  • bénéficier d’une opération simple (rencontre avec les artistes, atelier court…) en amont ou en aval d’une représentation (gratuit)
  • imaginer un projet plus ambitieux, en collaboration avec les artistes et le théâtre (nécessité de trouver des financements).

Pour chaque spectacle un dossier pédagogique est à disposition des enseignants.

Liste des spectacles adaptés aux scolaires, avec pistes pédagogiques.

Musique :

La musique (et notamment la chanson) est un puissant vecteur pédagogique pour l’étude de la langue et de son rapport aux émotions. De nombreux artistes ont d’ailleurs des textes qui résonnent fortement dans d’autres disciplines (histoire-géographie, philosophie, sciences sociales…). Bref : une sortie à ne surtout pas négliger.

  • Noir sur blanc (chanson – concert dessiné), 18 et 19 janvier. Le groupe Zèbre à trois s’empare de l’univers de l’écrit pour un spectacle à la fois musical et dessiné. Lettres, petits mots, calligraphie… A l’heure où l’écrit se produit du bout du pouce et s’efface d’un clic, ils chantent le temps long de la plume et du papier. Niveau : de 7 à 12 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : l’écriture, rapport musique / image
  • Y’a quelqu’un ? (chanson – concert dessiné), 8 et 9 février. Yoanna (dont le précédent concert jeune public Maremots a été ovationné par la critique) s’empare du thème difficile des violences sur les mineurs. Avec une infinie délicatesse, avec les détours de la musique et de la peinture, elle évoque ce que traversent certains enfants. Elle parle de la façon dont l’imaginaire est transformé. Et comment on s’en sort. Un spectacle indispensable pour sensibiliser les jeunes. Niveau : de 8 à 14 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : le respect, l’attention à l’autre, les émotions, rapport musique / image
  • 2ème sexe (chanson), 10 février. Déjà représenté aux Pénitents en 2020, nous avons choisi de proposer ce spectacle aux ados, sur le temps scolaire. Armée de son accordéon (dont elle joue comme d’autres tirent à la mitrailleuse) et accompagnée à la batterie, Yoanna livre un concert chanson-rock-punk et parle de ce qu’être une femme veut dire. Une expérience électrisante, euphorisante, et surtout une belle occasion de faire passer quelques messages. Niveau : à partir de 15 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : la place des femmes dans la société, l’engagement 
  • La Pétoche (jazz), 6 et 7 avril. Lydie Dupuy revient à Montbrison avec un concert à la découverte des petites peurs du quotidien. Quel soulagement quand la peur disparait ! Et en même temps, que se passerait-il si nous n’avions jamais peur ?… Un spectacle un peu mystérieux, tout en douceur, et une occasion rêvée d’initier les enfants au concert. Document à l’appui : livre/CD co-écrit avec Patricia Bazoud. Niveau : de 2 à 8 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : les émotions, l’autre, la découverte des sons
  • Là où vont nos pères (BD ciné-concert), 12 mai. Le contrebassiste Florent Hermet pose son archet sur les bulles de la BD de Shaun Tan, prix du meilleur album à Angoulême en 2008. Les images défilent, simples et belles comme la musique. Un homme fait sa valise. Il quitte femme et enfants pour aller travailler dans un autre pays. Il doit apprendre à y vivre. Se faire des amis. Puis sa famille le rejoint. Et c’est tout. Dans un univers graphique inspiré par Jules Verne et par Les Temps modernes, cette histoire universelle nous rappelle que les hommes qui traversent les frontières et cherchent le bonheur, c’est tout juste nous. Niveau : à partir 8 ans. Représentation sur le temps scolaire. Pistes : le rapport texte / image, les migrations
  • Le Château des Carpathes (spectacle musical), d’après Jules Verne, début juin 2022. La Maîtrise de la Loire s’empare du plus gothique des « Voyages extraordinaires ». Une histoire de château hanté au fin fond de la Roumanie, reliée à une intrigue scientifique et à la disparition d’une grande cantatrice à Naples… Niveau : à partir de 8 ans. Représentation sur le temps scolaire. Pistes : le roman, le lien art-sciences

Théâtre :

A part Britannicus, le Théâtre des Pénitents propose peu de textes du répertoire. Mais justement, le théâtre contemporain est souvent bien plus abordable que les « classiques » pour vos élèves. Une comédie écrite aujourd’hui leur permettra ensuite de bien mieux lire Molière. Un drame social ou politique de notre époque est une formidable porte d’entrée pour lire Hugo… N’hésitez à solliciter nos conseils afin de relier ces spectacles à vos programmes. Notre ambition est avant tout de faire aimer le théâtre à vos élèves.

  • Le Maître et Marguerite (théâtre) d’après le roman de Boulgakov, 15 octobre. Réécriture de Faust dans le Moscou de Staline, le roman de Boulgakov pose la question du bien et du mal, et de ce que peut l’amour. Cette mise en scène stupéfiante d’un des plus grands textes du XXe siècle est le spectacle à faire découvrir aux élèves qui pensent que le théâtre est un genre poussiéreux… Niveau : lycée. Représentation sur le temps scolaire). Pistes : le totalitarisme, l’engagement, l’amour au théâtre, la folie
  • Le Royaume (théâtre), les 20 et 21 octobre. Mélange de théâtre et de science-fiction, ce spectacle est la dernière création de Maud Lefebvre et du Collectif X. L’action se déroule dans un vaisseau spatial, à la fin des temps. Il y a là un enfant qui porte en lui l’espoir de l’humanité. Mais vaut-elle la peine d’être sauvée ? Loin de tout pessimisme ou de tout didactisme, Le Royaume est avant tout la rêverie des hommes sur un avenir qu’il n’appartient qu’à nous de rendre radieux. Niveau : à partir de 14 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : la science-fiction, le tragique
  • Pièce de théâtre pour quatre acteurs… (théâtre) de Jeton Neziraj, 8 et 9 novembre. Le Kosovo apprend la nouvelle du Brexit, et décide de monter un dossier de demande d’adhésion à l’Union européenne. Dans la meilleure boucherie de Pristina, c’est l’effervescence : il faut donner des gages de modernité et d’occidentalité. Même les animaux sont mis à contribution… Le Collectif 7 s’empare de cette farce grinçante et ubuesque signée d’un auteur contemporain majeur des Balkan pour brocarder à la fois les travers de son pays et les nôtres. Niveau : à partir de 13 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : la construction européenne, la farce, hommes et animaux
  • Traversée (théâtre et marionnettes) par la compagnie Infini dehors, texte d’Estelle Savasta (publié chez Actes sud Jeunesse), 16 et 17 novembre. Nour est une petite fille qui grandit dans un pays lointain et défavorisé. Un jour, la vielle femme qui l’élève lui dit de partir rejoindre sa mère, au-delà des mers, avec comme seul bagage une boite qu’elle ne devra ouvrir que le premier jour de sa vie de femme. Commence alors la traversée du monde… Niveau : de 8 à 15 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : l’objet comme mode narratif, les migrations, le lien mère-fille, théâtre et société
  • Mélody et le capitaine (théâtre), texte et mise en scène de Gilles Granouillet (sélection Prix Kamari 20-21), 2 et 3 mars. Mélody a une douzaine d’années. Confinée en ville, c’est une gamine « difficile ». Sa mère décide de l’envoyer chez son grand père, que Mélody n’a jamais rencontré et qui vit sur l’île d’Ouessant. Le premier contact est un peu tendu… Ils montent malgré tout ensemble sur la petite embarcation qui doit les amener en quelques heures à destination…Mais le voyage, périlleux, sera beaucoup plus long que prévu, ce qui laissera le temps à ces deux-là de faire connaissance. Jusqu’à ce qu’un coup de théâtre en pleine tempête : il y a un troisième passager à bord… Niveau : de 9 à 15 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : le lien entre les générations, la découverte de l’autre, les migrations
  • Du Piment dans les yeux (théâtre) de Simon Grangeat, le 8 mars. Destins de migrants, malice, solidarité, épreuves, rêves. Un spectacle engagé et humain. Un thème dont les artistes parlent trop, dit-on parfois… La compagnie Trouble théâtre pense au contraire que c’est le moment d’en remettre une couche. Niveau : à partir de 14 ans. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : l’engagement, les migrations, théâtre et société
  • Presqu’égal à (théâtre) de Jonas Kheimiri, 14 avril. En quoi l’argent influence-t-il nos vies ? Comment donner une valeur économique à une expérience qu’on a vécue ? Quel « profit » tirer d’une soirée au théâtre ou de l’achat d’une bouteille de champagne ? Presque égal à nous plonge dans le quotidien de quatre personnages dont les vies ne se résument pas à des études d’impact et à de indicateurs de performance. Dans cette tragi-comédie teintée de burlesque, écrite façon « puzzle », les histoires s’imbriquent les unes dans les autres. L’auteur Suédois Jonas Hassen Kheimiri décrypte avec un humour grinçant les complexités d’une société de moins en moins sécurisante, dominée par la « loi du marché ». Niveau : à partir de 14 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : l’absurde, drame et comédie, l’individu et la société, l’argent
  • Britannicus (théâtre) de Jean Racine, 4 et 5 mai. Comment Néron, jeune empereur vertueux, devient-il un monstre ? Et pourquoi s’acharne-t-il sur ses proches les plus purs et innocents ? La jeune compagnie stéphanoise Paroles en actes s’empare de cette grande tragédie. Niveau : à partir de 15 ans. Représentations sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : la tragédie, l’amour en littérature, Rome, la culture classique
  • Bon débarras (théâtre et marionnettes) 16 et 17 mai. Toute l’histoire d’une maison racontée à travers ce qui se passe dans le débarras sous l’escalier, là où les enfants jouent, se cachent, font des bêtises, sont punis. Ce débarras, c’est l’ile de Robinson, c’est le jardin des merveilles. C’est aussi l’endroit où se sont protégés des bombes les enfants qui occupaient la maison durant la Seconde guerre mondiale… Un spectacle virtuose, dans le lequel les grands mannequins transpirent d’humanité. Niveau : de 8 à 15 ans.  Représentation sur le temps scolaire Pistes : l’objet comme mode narratif, les émotions, récits d’enfance, la maison

Cirque :

Le cirque, c’est un art majeur qui tisse un lien inattendu entre l’esprit et le corps. C’est tout sauf la démonstration d’une virtuosité gratuite. Au contraire, le cirque présente des récits complexes, scrute les relations entre les individus, ruisselle de sensualité. Faire découvrir le cirque à vos élèves, c’est bien les faire entrer au théâtre par la grande porte.

  • More Aura (clown), 30 novembre. Elle entre sur scène avec son nez rouge et son frigo. Elle est tellement drôle ! La magie du cirque opère. Mais progressivement le doute s’installe… Pourquoi est-elle si marrante ? Qui cherche-t-elle à faire rire ? Un spectacle inoubliable, entre rire et larmes, acrobatie du cœur et délire du corps, à la hauteur de La Vie est belle de Roberto Benigni. Une réflexion profonde et incarnée sur notre humanité. Niveau : à partir de 10 ans (représentation sur le temps scolaire) Pistes : le lien mère-fils, la maladie, le comique
  • Vilain canard ! (théâtre d’objet, vidéo) 1er et 2 décembre. Tout le monde connait l’histoire du Vilain petit canard. La compagnie Lignes de fuite tente le tour de force de la raconter… sans texte ni acteur. Sur scène : des images, des sons, des manipulations. Tout un univers viscéral, bruyant et coloré, mais sans parole. L’occasion de tenter une narration qui s’adresse d’abord aux sens. Une expérience hors du commun qui interroge les arts du théâtre et du récit. Niveau : de 4 à 9 ans.  Représentation sur le temps scolaire. Pistes : le conte, le rapport texte / image / son
  • Mississipi / Pode ser (acrobatie / danse), 8, 9 et 10 décembre. Mississipi, c’est un solo de roue Cyr (grande roue métallique dans lequel évolue l’incroyable virtuose Rachel Salzman). Pode ser, c’est un solo de danse dans lequel l’immense Leïla Ka paie sa dette au Hip-hop (un spectacle qui a déjà fait plusieurs fois le tour du monde). Deux femmes, deux univers, et une même célébration du corps en apesanteur. Niveau : à partir de 9 ans. Représentation sur le temps scolaire. Rencontres et ateliers possibles avec l’équipe artistique. Pistes : le corps, les émotions, la place de la femme dans la société
  • Accroche-toi si tu peux (acrobatie, jonglage). 14 décembre. Jongler… mais à 4 mains. Se propulser dans les airs… mais en jonglant. Être à deux sur scène… tantôt complices tantôt adversaires. Avec comme armes la tradition du cirque, ces deux interprètent explorent le jeu, le théâtre, le rire… Une magnifique leçon de virtuosité et de dramaturgie. Et même de chutes ! Niveau : à partir de 6 ans. Représentation sur le temps scolaire. Pistes : le corps, les émotions, le comique

Quelques exemples de projets au long cours :

  • Projet « critique » : Vos élèves assistent au minimum à 3 spectacles dans la saison ; nous mettons à disposition une journaliste qui vient leur faire écrire de vraies critiques.
  • Projet « classe-théâtre » : Une semaine banalisée pour faire du théâtre, un peu comme une classe verte.
  • « Dessine-moi la saison » : Vos élèves assistent au minimum à 3 spectacles dans la saison ; nous mettons à disposition un intervenant pour qu’il réalisent une fresque à partir de ce qu’ils auront vu.
  • Prix Kamari
  • Projet chanson (atelier)
  • Parcours thématiques :
    • « migrations » avec (au choix selon le niveau des élèves) Traversée, Melody et le capitaine, Du Piment dans les yeux, Là où vont nous pères
    • « argent et individu » avec Pièce de théâtre pour quatre acteurs, Du Piment dans les yeux, Presqu’égal à (niveau lycée)
    • « enfances » avec (au choix selon le niveau des élèves) Le Royaume, More Aura, Traversée, Bon Débarras,
    • « la force du rire » avec (au choix selon le niveau des élèves) Pièce pour quatre acteurs, More Aura, Accroche toi si tu peux, Presqu’égal à
    • « s’aimer » avec Le Maître et Marguerite, More Aura, Britannicus
    • « j’ai peur ? » avec (au choix selon le niveau des élèves) Vilain Canard, Melody et le capitaine, Y’a quelqu’un, La Pétoche, Bon débarras

D’autres parcours sont envisageables : contactez-nous.

Le tarif par élève est de 9,50€ ou 5€.

Les groupes sont priés de se présenter au théâtre au plus tard 15mn avant le début de la représentation.

Les places peuvent être réglées avec le Pass’Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Merci de nous contacter pour plus d’informations : arann@ville-montbrison.fr

Télécharger la fiche de réservation pour les scolaires et la petites enfance avec les instructions.

Une aide à la prise en charge des transports est possible pour les collégiens de la Loire (se rapprocher du service éducation du Conseil départemental) et pour les écoles de Loire Forez agglomération (se rapprocher du service culturel de l’agglomération).